Le Financement

financement

Pourquoi un clown professionnel

Seul un clown professionnel formé aux techniques des arts du spectacle et possédant une bonne expérience de l'improvisation et du clown, que ce soit à l'hôpital ou sur scène, peut assurer le succès des objectifs à atteindre. La rétribution d'un clown assure également la régularité et la ponctualité des interventions chaque semaine de l'année. Enfin être clown (et non pas faire le clown) est une activité rigoureuse qui demande du travail, des efforts et de l'énergie, elle se doit d'être rétribuée, même si cette contribution est beaucoup moins importante que lorsque le clown exerce son métier en dehors (spectacles et animations hors hôpital).

Financement

L'association porteuse du projet est l'association Moov'Art. C'est une association loi 1901 spécialisée dans le spectacle vivant en Guadeloupe.

Des dossiers de demande de subvention ont été déposés pour 2017, ces demandes sont toutjours en attente de décision. Le Chu de Pointe à pitre a pris en charge une partie des interventions pour 2015 mais n'a hélas pas pu prendre en charge les interventions pour 2016. La région guadeloupe avait apporté son soutient pour 2016 mais cela n'a pas pu couvrir une année entière et la notification de l'aide a été transmise plus que très tardivement.

Le montant requis pour que ces interventions aient lieu pendant toute l'année sans interruption se monte à 7200 € minimum et comprend les salaires et charges sociales (les déplacements ainsi que le matériel requis est pris en charge par l'intervenant).

Appel aux dons

Tout donateur privé, entreprise, association de bienfaisance est la bienvue pour que cette action puisse continuer. Sans aucun financement cette action d'intervention de clown à l'hôpital serait gravement mise en danger et risquerait de devoir s'arreter ou de devenir intermitente. Si vous désirez participer à la pérennisation de cette action vous pouvez prendre contact avec les responsables.

Remerciements

Nous tenons à remercier le CHU de Pointe à Pitre ainsi que Mme Marie Christine Beltan (responsable communication au CHU) pour le soutient qu'elle apporte à cette action.

Nous tenons a remercier le Conseil Régional de Guadeloupe pour le soutient qu'il a apporté.